Volmir Cordeiro et Marcela Santander Corvalán

    19:30

    Anna Gaïotti

    Plus de Muse Mais un Troupeau de Muets

    Le 15 mars 2018

    à 19:30 - Panopée

    Durée > 40 minutes - 2016
    Plein tarif 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€ OU Pass soirée Plein tarif 28€ - Réduit 22€ - Adhérent 20€

    Retrouvez au cours de la même soirée Volmir Cordeiro et Marcela Santander Corvalán pour « Epoque » à 21h au théâtre.

    Conception et danse Anna Gaïotti
    Musique live Nina Garcia
    Création lumière Baptiste Joxe
    Régie Estelle Gautier
    Regards extérieurs Léa Drouet, Mark Tompkins

    Le spectacle

    « Je pense à l’androgyne ou l’hermaphrodites comme étant une figure double, ou une figure entre, ou une figure seuil ; qui refuse autant qu’elle est relation binaire au monde. Elle répond à l’utopie du doute, et s’engorge d’ambiguïté. Sa partialité la met en abîme, c’est un geste d’excroissance et de transcendance de la sexualité et du genre, qui la délivre tout en la canonisant. Elle est au seuil de la transformation qu’elle refuse tout en l’admettant. C’est un conflit des chairs entre le dedans, le dessous et le dehors. Entre celle de loin et celle de près.
    Quel est ce mouvement patient qui fait transe entre ?
    Comment écrire et dessiner le geste qui fait le seuil, ce liant trouble fête de l’identité, qui s’ajuste entre le reflet et la réflexion d’un événement ? »

    L'équipe

    Anna Gaïotti est chorégraphe danseuse, poète et musicienne,installée entre Paris et Bruxelles. Depuis plusieurs années, elle engage son travail de performance, son corps, sa voix et sa poésie dans une relation étroite avec la musique, seule ou en collaboration. Issue des arts visuels (elle a été formée aux Beaux-arts de Paris), elle se tourne vers la question du corps avec la mode puis la performance, ce qui l’amène à la danse. Elle créé le diptyque Rbel fter m heart et Annus en 2013 au CNDC d’Angers, puis s’allie à Katerina Andreou dans le duo Manège vs Rbel fter m heart.
    « PALSEMBLEU », pièce pour laquelle elle s’allie au musicien Thibaut de Raymond, sera créée en avril 2018 à la Ménagerie de Verre. Elle danse pour les chorégraphes Mark Tompkins (« LE PRINTEMPS », 2015, et « BAMBI un drame familial », 2017), et Phia Ménard (« Saison Sèche », 2018). Depuis 2014, elle chorégraphie et performe pour les œuvres de Amélie Giacomini et Laura Sellies, Véronique Aubouy, André S. Labarthe, Meg Stuart, Emmanuelle Huynh, entre autres. Elle fait partie du groupe Vierge noir e auprès de Léo Dupleix et Sigolène Valax. Elle a co-organisé le festival Indigo Dance à PAF de 2014 à 2016. Sa poésie est éditée chez l’Echappée Belle.

    Nina Garcia expérimente à mi-chemin entre musique improvisée et noise. Le dispositif est réduit au minimum : une guitare, une pédale, un ampli. L’attention est donnée au geste et à la recherche sur l’instrument, ses résonances, ses limites, ses extensions, ses impuretés, ses recoins audibles : aller avec ou contre lui, le contenir ou le laisser sonner, le soutenir ou le violenter. Nina Garcia joue en duo avec la tromboniste Maria Bertel (Selvhenter), dans le groupe mamiedaragon (no wave no noise no tapes) ainsi qu’avec l’Ensemble Electron et Qonicho B.

    Coproductions et soutiens

    Production Lov a lot
    Co-production La Ménagerie de Verre - Paris ; Honolulu - Nantes et Au bout du plongeoir - domaine de Tizé, dans le cadre de la coopération entre la Ville de Nantes et Rennes-Métropole ; accueil en studio du Centre National de la Danse - Pantin

    Plus d'infos

    21:00

    Volmir Cordeiro et Marcela Santander Corvalán

    Epoque

    Le 15 mars 2018

    à 21:00 - Théâtre

    Durée > 50 minutes - 2015 - France / Brésil / Argentine
    Plein tarif 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€ OU Pass soirée Plein tarif 28€ - Réduit 22€ - Adhérent 20€

    Retrouvez au cours de la même soirée Annai Gaïotti pour « Plus de Muses Mais un Troupeau de Muets » à 19h30

    Retrouvez Marcela Santander Corvalàn le 20 mars aux côtés de Annamaria Ajmone pour « Mash » puis le 22 mars pour son solo, « Disparue »

    Chorégraphie et interprétation Volmir Cordeiro et Marcela Santander Corvalán
    Lumière Maël Guiblin

    Le spectacle

    Composées par l’extase, la jouissance, la subversion, la lascivité, l’effroi, l’extravagance et la joie, les danses auxquelles Marcela Santander Corvalán & Volmir Cordeiro se sont attachés requièrent une intense capacité à sauter d’une humeur à l’autre et à se raconter des scénarios imaginaires les plus insolents, sans négliger de désarticuler, désamorcer et secouer la chair. Pour chaque émotion, un programme de facultés imaginaires est créé pour rendre visible des présences spécifiques, des natures d’adresses variées et des modes de resentir interdépendants. « Époque » est une étude, un état des lieux des danses où une certaine manière de jouer des gestes difformes a été mise en question par des femmes artistes du vingtième siècle. Fondant leur travail sur ces écrits, Volmir Cordeiro et Marcela Santander Corvalán ont peu à peu transformé les mots en gestes, inventant ainsi des danses autonomes par rapport aux sources qui les ont générées.

    La presse en parle

    L'équipe

    Marcela Santander Corvalán
    Née au Chili, Marcela Santander Corvalán se forme à la danse et au théâtre à la Scuola d’Arte Dramatica Paolo Grassi de Milan, puis à la danse contemporaine au Centre national de danse contemporaine d’Angers, sous la direction d’Emmanuelle Huynh. Depuis 2011, elle travaille avec les chorégraphes Dominique Brun, Faustin Linyekula Stronghold et Mickaël Phelippeau (« Chorus », « Pour Ethan », »Set-Up » (2014), « Kritt » (2016), « Footbolleuses » (2017)). En 2014, elle présente son premier projet « Something around the sound », co-signé avec la danseuse et chorégraphe Clarisse Chanel. « Disparue » (2016) est son premier solo. Sa dernière création, « Mash », cosignée avec la chorégraphe italienne Annamaria Ajmone sera présentée dans le cadre du festival le 20 mars.

    Volmir Cordeiro
    Né au Brésil, Volmir Cordeiro a d’abord étudié le théâtre et a ensuite collaboré avec les chorégraphes Alejandro Ahmed, Cristina Moura et Lia Rodrigues. Il intègre la formation « Essais » en 2011 au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers – direction Emmanuelle Huynh. Il a été interprète pour Xavier Le Roy, Laurent Pichaud & Rémy Héritier, Emmanuelle Huynh, Jocelyn Cottencin et Vera Mantero. En 2012, il signe en France un premier solo, « Ciel », puis, « Inês », présenté au Théâtre de Vanves en 2014, et « Rue ». En 2017, il présente une pièce pour quatre danseurs, « L’oeil la bouche et le reste ». Volmir Cordeiro a été artiste associé à la Ménagerie de Verre en 2015, et est depuis 2017 artiste associé au Centre National de la Danse (CND) à Pantin.

    Coproductions et soutiens

    Coproduction Le Quartz, Scène Nationale de Brest
    Avec le soutien de La Ménagerie de Verre
    Casa do Povo (São Paulo – Brésil)
    LE CND - Un centre d’art pour la danse
    MARGELLES est soutenue par la Drac au titre de l’aide à la structuration et reçoit le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis

    Plus d'infos

    Crédit photos : Alain Monot