Une commune

    • Une commune
    • Une commune
    20:30

    Une commune

    Guillaume Cayet - Jules Audry - Compagnie Future Noir

    En résidence

    Création

    Du 10 au 15 novembre 2017

    Du vendredi 10 au mercredi 15 novembre - 20h30 (lundi 13 à 19h30, relâche dimanche 12)

    Durée > 2h
    Plein tarif 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€

    La représentation du mardi 14 novembre sera suivie d’une rencontre avec l’équipe du spectacle.

    La représentation du mercredi 15 novembre sera précédé d’une performance en entrée libre de Kim lan Nguyên Thi à 19h.

    Mise en scène, lumière Jules Audry
    Scénographie Jeanne Boujenah
    Dramaturgie Guillaume Cayet
    Costumes, accessoires Juliette Seigneur
    Assistanat à la mise en scène Lison Foulou
    Composition musicale et travail vocal Anne Fischer
    Régie son et lumière François Duguest
    Avec François Clavier, Charlotte Corman, Lise Gervais, Anne Fischer, Frédéric Losseroy, Fatima Soualhia Manet, Marion Noone, Airy Routier.

    Le spectacle

    Un village du bassin minier lorrain se voit contraint de fermer sa mine en 1990 ; la main d’œuvre est moins chère ailleurs et les machines s’autonomisent. Le village se vide petit à petit. En 2016, alors qu’il ne reste plus que vingt familles au village, l’ancien propriétaire de la mine revient sur ses terres pour inaugurer l’ouverture d’un puits de forage au gaz non conventionnel. La pièce s’ouvre ainsi ; sur la proposition peu scrupuleuse de faire revenir le temps d’avant.

    L'équipe

    JULES AUDRY

    Après une formation de comédien, il se consacre à la mise en scène en 2014. En France, il est directeur artistique de la compagnie Future Noir et s’attache à éclairer des faits sociaux-politiques par la mise en scène des textes contemporains. A l’étranger, son premier spectacle Looking For Hamlet (variation sur les conflits générationnels de la pièce) est joué à Tallin en Estonie dans le cadre du Festival Accords ! et à Paris dans le cadre du Festival Préliminaires #2. En 2016, Jules est invité à Kiev en Ukraine par le Théâtre Zoloti Vorota à créer avec une distribution ukrainienne Les Malades d’Antonio Alamo, huis clos sur la dernière nuit de la vie de Staline. Il a participé en mars 2017 à un laboratoire avec artistes, chercheurs, politologues et conflictologues sur la transformation des conflits par la création au Théâtre Akhmeteli à Tbilisi en Géorgie. Jules co-réalise avec Aurélia Lüscher, Janice Szczypawka et Guillaume Cayet le documentaire Etats Généraux – Lorraine, un film « par les habitants et pour les habitants » de la communauté de communes du Piémont Vosgien, entre la Meurthe et Moselle et les Vosges. Sa prochaine mise en scène du texte Une commune de Guillaume Cayet est nourri du contexte écologique et social de l’ancien bassin minier lorrain devenu terrain d’exploitation du gaz de couche.

    GUILLAUME CAYET

    Guillaume Cayet est né en 1990 à Nancy. Il vit actuellement à Lyon, où en parallèle de ses métiers d’auteur et de dramaturge, il débute une thèse sous la direction d’Olivier Neveux autour de la question « de la représentation du peuple dans les écritures contemporaines ». De 2012 à 2015, il fait partie du département écrivains dramaturges de l’ENSATT sous la direction d’Enzo Cormann et de Mathieu Bertholet. Durant ses trois années de formation, il assiste Anne-Laure Liégeois, Hubert Colas, et entame un partenariat avec Julia Vidit (en tant qu’auteur associé) et la compagnie Future Noir. En 2014, il publie Couarail chez Lanzmann. La même année, son texte Les Immobiles est lauréat des Journées des Auteurs de Lyon, coup de coeur France Culture. L’année suivante, Proposition de rachat est mis en onde par France Culture à Théâtre Ouvert, et La nuit hurlera de chiens si les hirondelles ne sifflent pas est lauréat du Prix Jamais Lu (mis en onde à Théâtre Ouvert). Après la publication de son diptyque aux Editions Théâtrales en janvier 2015, il publiera chez le même éditeur un triptyque à l’Automne 2016 comprenant
    Une commune (pièce qui sera créé au Théâtre de Vanves l’année prochaine) et Les Dernières Pailles (qui sera mis en scène à l’A.C.B de Bar-Le-Duc par Julia Vidit).
    Par ailleurs, il mène différents ateliers d’écriture et intervient régulièrement à l’Université de Lyon 2 et de Valence en section dramaturgie et écriture auprès des étudiants en Master Arts de la Scène.
    Textes dramatiques publiés
    Les Immobiles, suivi de Proposition de Rachat, Editions Théâtrales, 2015
    De l’autre côté du massif, En Actes Edition, 2015
    Une commune (Retourner l’effondrement tentative 1), Editions Théâtrales, 2016
    Dernières pailles (Retourner l’effondrement tentative 2), Editions Théâtrales, 2016
    La terre se dépose au fond (Retourner l’effondrement tentative 3), Editions théâtrales, 2017
    France Culture
    La nuit hurlera de chiens si les hirondelles ne sifflent pas, prix Jamais Lu Paris
    Compagnonnage avec la Compagnie Java Vérité, 2015

    Coproductions et soutiens

    Production Compagnie Future Noir
    Coproduction Théâtre de Vanves - Scène conventionnée danse d'intérêt national / Art et Création
    Avec l'aide du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France.
    Résidences de création au Carreau du Temple, au Théâtre Maison d'Elsa-Cie du Jarnisy, à Gare au Théâtre et au Théâtre de Vanves (résidence soutenue par la DRAC Île de France).
    Avec le soutien d'Arcadi Île de France
    Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
    Avec le soutien de l'Adami.

    Le texte a été écrit à la Chartreuse, centre national des Écritures du spectacle, et est lauréat de la commission nationale d'Aide à la Création d'Artcena
    Le texte est a été finaliste du Grand Prix de Littérature 2017

    Partenaires

    ARCADI
    ADAMI
    DRAC

    Plus d'infos

    Crédit photos : Janice Szczypawka

    • VOYAGE VOYAGE
    • VOYAGE VOYAGE
    17:30

    VOYAGE VOYAGE

    Une création de théâtre musical dirigée par Anne-Lise Heimburger - D’après le poème Le Voyage de Charles Baudelaire - [ Etape de travail ]

    En résidence

    Théâtre musical

    Le 10 novembre 2017

    à 17:30 - Panopée

    Direction musicale Alexis Pivot
    Collaboration artistique Sarah Le Picard
    Scénographie François Gauthier-Lafaye
    Costumes Chantal de La Coste
    Lumières Kelig Le Bars
    Réalisation radiophonique Clémence Gross
    Avec Alexandra Flandrin, Anne-Lise Heimburger, Laurent Ménoret, Barthélémy Meridjen et Alexis Pivot et la voix d’André Wilms

    Le spectacle

    Chaque jour une centaine de milliers d’avions lâchent des traînées de bandes blanches éphémères qui quadrillent le ciel bleu, gris, blanc ou rose avant qu’il ne redevienne noir, tableau effacé par l’éponge de la nuit. Chaque jour la Méditerranée est pigmentée par les tissus bigarrés à dominante orange fluo portés par des centaines de personnes qui ont la mort aux trousses : « La terre est bleue comme une orange »… Chaque jour des bouchons se font et se défont à l’entrée des villes et chaque jour des wagons aspirent et expirent des flots d’humains d’un bout à l’autre de la planète. Que de voyages, que de transports… en vue de quel déplacement ?
    Dans cette création à venir, cinq personnages se croisent dans un lavomatique. Étrangers les uns aux autres, le linge sale à laver leur impose une intimité… Le temps du cycle des machines, d’ici que leurs dessous et leurs pardessus redeviennent propres, ces êtres en stand-by abordent les ailleurs auxquels ils aspirent.

    L'équipe

    Anne-Lise Heimburger
    Metteur en scène – actrice

    D’origine alsacienne, Anne-Lise Heimburger suit simultanément une formation de chant lyrique au CNR de Strasbourg et l’option théâtre du lycée en partenariat avec le TNS.
    Après une hypokhâgne et khâgne philosophie et deux années au Conservatoire du Vème arrondissement dans la classe de Bruno Wacrenier, elle intègre le CNSAD (2003-2006). Ses apprentissages auprès de Dominique Valadié, Caroline Marcadé, Alain Françon et Matthias Langhoff restent déterminants dans sa pratique d’actrice. Au cours de sa formation, elle met en scène L’Orestie d’Eschyle/Claudel où figure le quintette de jazz formé par Matthieu Bloch, avec, notamment, Alexis Pivot au piano.
    Depuis, Anne-Lise Heimburger a joué sous la direction de Matthias Langhoff, Gérard Watkins, Bernard Sobel, Georges Lavaudant, Roger Vontobel, Jean-François Sivadier et Julie Bérès. Elle est également assistante à la mise en scène auprès de Lukas Hemleb pour l’opéra Ariodante de Haendel (TCE, Theater an der Wien). En 2015, elle rejoint l’aventure du collectif La vie brève, et participe à la création du spectacle Fugue sous la direction de Samuel Achache.
    En 2017-2018, Anne-Lise Heimburger reprendra la tournée d’OrfeoJe suis mort en Arcadie, création collective mise en scène par Samuel Achache et Jeanne Candel, avant d’être à l’affiche du Théâtre du Lucernaire aux côtés de Laurent Sauvage dans SAD (Seasonal Affective Disorders), un road movie pour deux acteurs, écrit par Lola Molina et mis en scène par Lélio Plotton.

    Coproductions et soutiens

    Avec le soutien du Théâtre de Vanves et d’Arcadi Ile-de-France
    Contact production-diffusion : Marion Bois 06 21 35 38 08 - bois.marion@gmail.com