Thee Maximators

    • Maintenant l’Apocalypse
    • Maintenant l’Apocalypse
    • Maintenant l’Apocalypse
    20:30

    Maintenant l’Apocalypse

    Sarah Le Picard et Nans Laborde-Jourdàa

    En résidence

    Du 22 au 25 novembre 2017

    Du mercredi 22 au samedi 25 novembre - 20h30 (jeudi 23 et vendredi 24 à 19h30) - Panopée

    Durée > 1h
    Plein tarif 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€ OU Pass soirée Plein tarif 28€ - Réduit 22€ - Adhérent 20€

    Vous pourrez également assister à Projet Loup des Steppes de Tanguy Malik Bordage Jeudi 23 et vendredi 24 novembre à 21h à la suite de Maintenant l’Apocalypse.
    Bénéficiez du pass soirée ( plein tarif 28€, tarif réduit 22€, tarif adhérent 20€) vous permettant de voir les deux spectacles !

    De et avec Sarah Le Picard et Nans Laborde-Jourdàa
    Scénographie Lucie Gautrain
    Création lumière Vyara Stefanova

    Le spectacle

    Librement inspiré des récits qui entourent le tournage d’Apocalypse Now, le spectacle parle de cinéma, de désir et de désastre. Quand Coppola tourne Apocalypse Now, il emmène avec lui toute sa famille aux Philippines. Il demande à sa femme de réaliser le making-of du film. Elle rencontre Doug, qui va devenir son assistant. Il est jeune, et rêve de cinéma depuis toujours. Elle commence à vieillir et rêve de savoir de quoi elle rêve. Le tournage se révèle une épopée flirtant avec la catastrophe. Et soudain tout leur échappe…

    L'équipe

    SARAH LE PICARD
    Sarah se forme au conservatoire du Vème arrondissement de Paris. Elle en sort en 2006 et travaille depuis comme actrice notamment avec Matthieu Roy, Jeanne Candel et le collectif La vie brève, Marc Vittecoq et Brigitte Jaques Wajeman. Elle travaille régulièrement au cinéma sous la direction de Élie wajeman, Mia Hansen-love, Mona Achache… et aussi à la télévision avec Fabrice Cazeneuve entre autre. Elle a par ailleurs participé à la mise en scène du spectacle Fugue de Samuel Achache, comme collaboratrice artistique.

    NANS LABORDE JOURDÀA
    Nans rejoint en 2009 le Conservatoire d’Art dramatique du Vème arr. de Paris. Au cinéma, il joue sous la direction de Jean Breschand dans La papesse Jeanne, Sophie Fillières dans Un chat un chat, de Julie Lopez-Curval dans Mères et filles et Sébastien Téot dans Les attractions terrestres. Au théâtre, il participe à Un festival à Villeréal depuis sa création et travaille notamment avec Jeanne Candel, Marc Vittecoq, Samuel Vittoz, Julien Guyomard et Nicolas Giret-Famin.

    Coproductions et soutiens

    Une coproduction : Vous êtes ici, dans le cadre de Un festival à Villeréal / Le groupe O - Festival SITU / Théâtre de Vanves
    Avec le soutien du Théâtre de la Cité Internationale.

    Plus d'infos

    Crédit photos : Lucie Gautrain

    • Thee Maximators
    20:30

    Thee Maximators

    Le 25 novembre 2017

    à 20:30 - Théâtre

    Le spectacle

    Thee Maximators est un groupe garage grunge formé à Bourges en 2011! par Arsène Welkin (guit/vocal) et Hugo Suquet (Drum).
    Deux ans après leur dernier Ep «Hour Glass» et deux tournées européennes les faisant jouer en Angleterre, Italie, Belgique, Suisse, Hongrie, Autriche et en Allemagne, Thee Maximators reviennent avec un nouvel album «Blank Hour» prévu pour la fin d’anné  2017, qui sortira sur Black Totem Records, label / collectif pure DIY qui fut créé par les membres du groupes et leurs amis en 2012.
    Rejoint à la basse par Alexin Huysmans (Dr Chan) fin 2016, le groupe peaufine et expérimente un nouveau set plus nineties dans les salles parisiennes aux côtés de The Wytches, Meatbodies, Heaters ou encore CFM (Charles Moothart, FUZZ..).
    L’album «Blank Hour», composé d’une dizaine de titres, a été enregistré dans leur maison à Aubervilliers, en banlieue parisienne, par Pierre Dessauny, leur acolyte des premières heures.

     

    PRESSE

    «Les Maximators sont le groupe le plus explosif de la scène française. Le groupe est le seul à donner dans un pre-neo-Garage, au sens du début des années 2000′, qui rappelle toujours les White Stripes en s’éloignant un peu du combo Ty Segall – John Dwyer. Ecouter les Maximators me permet finalement toujours de me reconnecter avec ce qu’il y a de plus instinctif dans le rock’n’roll»
    Still In Rock

    «Ils se connaissent par coeur et ça se voit. L’homogénéité de cette formation est surprenante, leur enthousiasme si contagieux que le public s’emballe dès le premier morceau.»
    Spin The Black Article

    «A chacun de leur live, on se prend un bouillon pas possible comme un jeune petit puceau ouvrant sa première Smirnoff Ice. «
    Casbah

    «… un nouvel EP, Hour Glass, qui fera honneur à toute la puissance qu’ils dégagent sur scène.
    «Post Man», titre pharaonique qui joue dans la cour des plus grands hits des White Stripes …»
    I Heart

    Plus d'infos