La [Déca]danse #3 – part 2 SELF SERVICE

    16:00

    La [Déca]danse #3 – part 2 SELF SERVICE

    Thibaud Croisy / Arthur Eskenazi / Lucie Antunes / Sofian Jouini / Nuno Lucas / Bryan Campbell / Inari Salmivaara / Julien Herrault / Eric Arnal Burtschy / Mélanie Martinez-Llense / Frank Micheletti /

    Le 24 mars 2018

    à 16:00 - Panopée

    Le spectacle

    [Déca]danse #3 –  SELF SERVICE

    La soirée à composer sur place.

    Dans la lignée des précédentes éditions, cette soirée est composée de spectacles, de performances, de work in progress, d’une création et d’un concert dans des formats et dans des lieux différents.
    A vous de personnaliser cette soirée en composant votre propre parcours dès votre arrivée.

     

    Pass  pour 2 parcours: Plein Tarif 24€ / Tarif réduit 20€ / Tarif adhérent 14€
    Pass pour 1 parcours : Plein tarif 14€ / Tarif réduit 10€ / Tarif adhérent 8 €

     

    PREMIER PARCOURS / 16h / RDV Panopée

    • Thibaud Croisy avec « La prophétie des Lilas »

    « Au début de l’année 2016, je voulus retrouver la personne qui m’avait mis au monde, ce médecin dont je ne savais pratiquement rien alors que c’était lui qui m’avait tiré du ventre de ma mère, pesé, lavé, qui avait mesuré mon périmètre crânien et vérifié que mon corps ne comporte aucune fracture. Il avait accompli ces gestes ordinaires il y a vingt-neuf ans, dans une salle de travail de la maternité des Lilas, et maintenant, j’avais le sentiment diffus de lui devoir quelque chose. » Thibaud Croisy.

     

    • Arthur Eskenazi  avec « Il existe des écarts non résolus, appuyez sur n’importe quelle touche »  [étape de travail]

    Performance hybride, à la croisée de plusieurs disciplines artistiques, ce travail est le fruit d’une réflexion personnelle et intime sur le rôle des images dans la construction d’une identité. La pièce se structure comme un flux, un stream vidéo, un zapping qui illustre si bien nos rapports actuels aux images.

     

    • Lucie Antunes avec « Bascules » [étape de travail/Résiedense]

    Ce spectacle est né de la rencontre entre la percussionniste Lucie Antunes, le oudiste, Yadh Elyes et le circassien Félix Carrelet. Ils s’intéressent aux traces sensibles que laissent les épreuves et à la « bascule », la renaissance, les moments où l’on se redresse.

     

    • Sofian Jouini avec « NATURES » [étape de travail]

    « NATURES », c’est l’envie d’explorer le corps humain contemporain, de s’interroger sur ses capacités, sur la richesse et la variété de sa mobilité. Ce projet est né en réaction à l’aliénation croissante de la mobilité des individus dans leur vie quotidienne, la sédentarisation et la rationalisation extrêmes de nos modes de vie.

     

    • Nuno Lucas avec « Ma vie va changer » [étape de travail]

    Dans les années 80, Geoffrey Carey allait chez des gens pour raconter des histoires en échange d’un repas. Cette fois-ci, il sera à table avec Nuno Lucas et Frédéric Danos. Quotidiens et anecdotes historiques, ils entrelaceront les circonvolutions de leurs vies.
    Certains passages de cette étape de travail seront en anglais.

    • Bryan Campbell avec « Research for the quadruped protagonist »

    La série américaine de dessins animés « Mon petit poney » diffusée dans les années 1980 est le point de départ de cette création qui commence par une conférence académique et s’achève par une danse.

     

    • Inari Salmivaara avec SHIFT

    « SHIFT » mêle la danse, la photographie, le son et le texte. En entrant dans l’installation, le spectateur reçoit un casque et un lecteur contenant une bande son. Ce projet dans lequel l’atmosphère n’a de cesse d’évoluer est inspiré des pratiques méditatives.

    Ecoutez ici la bande son du spectacle

    • Julien Herrault avec « Dogs « / Installation 

    Julien Herrault approfondit sa recherche autour de la mémoire et de l’intime.  L’installation « Dogs » interroge une image de son enfance qui ne l’a jamais quitté, son appropriation et sa violence.

     

    SECOND PARCOURS / 21H / RDV au Théâtre de Vanves

     

    • Eric Arnal Burtschy avec « So Many Things » [création]

    « So Many Things » ouvre une trilogie intitulée « So Many Things | To Love | Together » dont les parties aborderont successivement la guerre, la nature et l’amour. Ce récit d’un monde vivant, complexe et en perpétuelle mutation interrogera la manière dont nous sommes ensemble et ce que cela représente. Ayant participé à un conflit en tant que soldat, Eric Arnal-Burtschy part de cette expérience pour faire apparaître un monde dont les nombreuses dynamiques qui s’entremêlent dépassent largement celle de la guerre.

     

    • Mélanie Martinez-Llense avec Hybristika

    Depuis plusieurs années, Mélanie Martinez-Llense s’intéresse au rituel dionysiaque de la fête : ce moment précis où une communauté se donne une représentation d’elle-même à elle-même. (…) Elle travaille sur l’analogie entre élan vital et élan insurrectionnel, sur ce moment où la structure sociale est transgressée par l’exaltation des sens.

     

    • Frank Micheletti / Kubilai Khan Investigations avec « Black Belt »

    Black Belt regarde l’Afrique en mouvement, d’après ce qu’il s’y vit et non d’après une vision fantasmée. Cette pièce se suit comme un poème agité d’une passion pour les formes vivantes et évolutives. Cette exploration provoque une inspiration multiforme, véhémente à sa racine et sereine à son épanouissement.

     

    • Supérette Chicago (Frank Micheletti) avec « The Back Door »

    « The Back Door » vous propose une ballade, un Sound System, un bal qui vous emmène en Afrique australe en débordant les frontières des pays circulant depuis les townships de Johannesburg jusqu‘au fleuve Limpopo en traversant le Mozambique, l’Ouganda, le Zimbabwe et n’ayant de cesse d’agrandir ses cercles de diffusions et ses jeux d’influences. Un Sound System pour entrer dans la danse portée par un son ultravitaminé qui pousse les rythmiques et des mélodies totalement envoûtantes et addictives.

    Partenaires

    Les Inrocks
    Mouvement
    La Terrasse
    Scène Web
    Toute la culture