Chargement en cours
Chargement

K ø u p l e s

    • K ø u p l e s
    • K ø u p l e s
    20:30

    K ø u p l e s

    operAct & Jeune Opéra Compagnie

    Création

    Le 30 novembre 2017

    à 20:30 - Théâtre

    Durée > 1h20
    Plein tarif 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€
    Conception, mise en scène et scénographie Stephan Grögler
    Direction musicale et piano Nicolas Farine
    Création vidéo Charles Carcopino
    Avec Gaëlle Méchaly (soprano) et Ronan Debois (baryton)

    Le spectacle

    Une trilogie conjugale lyrique et loufoque sur les aléas et l’érosion du « il-et-elle » soumis à une société consumériste envahissante. Des thèmes résolument contemporains joués dans un écrin coloré seventies, à l’esthétique inspirée des univers cosmiques de Cardin, Courrèges et Paco Rabanne, chahutés par des interludes originaux d’Alexandros Markéas et des dispositifs vidéo de Charles Carcopino.

    Le Téléphone de l’Américain Gian Carlo Menotti, Aller-Retour de l’Allemand Paul Hindemith, Le Secret de Suzanne de l’Italien Ermanno Wolf-Ferrari. Trois oeuvres chantées en français ayant en commun une écriture qui reprend, pour mieux les décaler et les détourner, les modèles classiques de l’opéra et du vaudeville. Trois moments paroxystiques de la vie d’un couple, Gaëlle Mechaly et Ronan Debois – un troisième personnage musical, Nicolas Farine, directeur musical et pianiste qui souligne ou dérange l’action par des interventions décalées et inattendues dans une liberté assumée.

    K ø u p l e s est proposé comme trois étapes d’une seule histoire, du ricanement devant le dérisoire au rire grinçant devant le drame passionnel évité par une esquive théâtrale. Kouples est conçu comme un tourbillon, une farce parodique à la manière d’une partie de ping-pong où les images, les sons, la musique et les vidéos se nourrissent les uns des autres en un dialogue serré. Le rythme des images fait écho à la vivacité de la musique alors que la diversité des couleurs et des formes répond à celle des sons et des bruitages.

    Pour aborder ces mini-opéras, Stephan Grögler a choisi d’en situer l’action dans une époque où des artistes comme Andy Warhol et Roy Lichtenstein ont remis en question le rêve américain par la consommation à coup de glorification de la boîte de conserve et de superbes coups de feu. Esthétique distanciée et simplicité de trait en contrepoids du lyrisme parfois échevelé de nos compositeurs.

    L'équipe

    Stephan Grögler

    Metteur en scène et scénographe reconnu pour son inventivité et la précision humaine de sa direction d’acteur, Stephan Grögler est régulièrement invité dans les maisons d’opéra, en France comme à l’étranger : La Monnaie de Bruxelles, le Festival de Santa Fe USA, l’Opéra Comique de Paris, le Grand Théâtre de Genève, le Teatro Comunale di Bologna, Opéra National d’Athenes, le Grand Théâtre de Luxembourg Künstlerhaus Wien, les Opéras de Nancy, Rouen, Nantes, Lyon, Caen, Montpellier… les opéras de Jeres de la Frontera, Dublin, Lausanne…
    Il y signe les mises en scène et décors d’oeuvres classiques ou contemporaines, notamment : La Bohème (Puccini), Niobe et Medeamaterial (Dusapin), La Sonnambula (Bellini), Le dernier jour de Socrate (Finzi), L’Anima del filosofo (Haydn), Cenerentola, Tancredi, Viaggio a Reims (Rossini), Eight Songs for à Mad King et Miss Donnithornes Maggot (Peter Maxwell Davies), Exercices de conversation (José Evangelista), Blaubart (Bartok), La Traviata (Verdi), La Trilogie Beaumarchais (Rossini, Mozart, Pecou), Rolland  (Lully), Hansel et Gretel (Humperdinck), Johnny Johnson (Weill), La Finta Giardiniera (Mozart, Anfossi), Cendrillon (Massenet), Viva la mamma (Donizetti), The beggar’s opera, The rape of Lucretia, The turn of
    the screw (Britten), Die Dreigroschenoper (Weill), Der Zwerg (Zemlinsky) … avec Mireille
    Delunsch, Patrizia Ciofi, Roberto Alagna, Nathalie Dessay, Julia Migenes, Christophe Rousset,
    Antonio Florio…
    Par ailleurs Stephan Grögler s’est vu confier entre autre par l’Agence Marcadé la mise en scène des spectacles d’évènements pour les maisons Cartier ou Van Cleef & Arpels à Paris, New York, Los Angeles… Ainsi que par trois fois celle du Bal de la Rose pour la Principauté de Monaco avec des artistes d’univers aussi divers que la mode (Karl Lagerfeld, Naomi Cambell), les arts plastiques (Fernando Botero), ou ceux de la chanson, du théâtre et du cinéma (Marianne Faithfull, Lambert Wilson, Shirley Bassey, Charles Berling Jane Birkin)…
    Très impliqué dans la formation des jeunes chanteurs, Stephan Grögler réalise plusieurs productions pour L’Abbaye d’Ambronay, les Conservatoires (HEM) de Genève et Lausanne, la Fondation Royaumont, La Jeune Opéra Compagnie (La Chaux-de-Fonds), l’Opéra National de Lyon et Le Grand Théâtre de Genève.
    En 2011, il fonde operAct, structure de production et de diffusion de spectacles vivants dont il est le directeur artistique : Séfarad’s, La Rose Blanche, Sortilèges et Carafons, Pierrot Lunaire cabaret 30, Als ob…

    Coproductions et soutiens

    Une production operAct et Jeune Opéra Compagnie, en coproduction avec :
    La Maison de la Musique de Nanterre, scène conventionnée, La MCB° Maison de la Culture de Bourges / Scène nationale de bourges, Le Théâtre des Quatre Saisons, scène conventionnée Musique(s) de Gradignan
    Avec l’aide d’Arcadi Ile-de-France
    Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication
    Avec le soutien de La République et Canton de Neuchâtel et la Loterie Romande
    Avec la collaboration du Carreau du Temple (Paris) et de IFA Paris

    Plus d'infos

    Crédit photos : operact