Etienne Jaumet La Visite

    20:00

    Etienne Jaumet La Visite

    Label Versatile

    Le 3 février 2018

    à 20:00 - Théâtre


    Billet unique pour toute la soirée 14€ - Tarif réduit et adhérent 10€

    Vous pourrez également assister au concert du Cabaret contemporain lors de cette soirée.

    Etienne Jaumet  saxophone, synthétiseur, machines

    Le spectacle

    Depuis la sortie de « Night Music », en octobre 2009, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Arrivé
    comme un outsider, avec un parcours particulier (car Etienne vient plus de la scène Indé que de l’Electro), Jaumet a su s’imposer grâce à ses lives envoutants. Seul au contrôle de son vaisseau, il passe allègrement du saxophone à la boite à rythmes (sa TR 808 chérie), tout en tournant les boutons de modulation des synthés, ou en envoyant sa voix dans un écho… Un voyage en solitaire où l’auditeur est happé pour un voyage galactique.

    Outre de nombreuses collaborations (Joakim, Richard Pinhas, Francois & The Atlas Mountain…), il a
    enregistré avec son alter ego de Zombie Zombie, un nouvel album et une B.O, qu’ils ont aussi défendus sur scène. Il participe encore aujourd’hui comme saxophoniste à la tournée de James Holden. Sans oublier sa collaboration avec la plasticicienne Felicie D’Estienne D’orves pour l’installation Satori.
    Il était donc temps de donner enfin une suite à son projet solo, voilà qui est chose faite avec « La visite ».
    Composé et produit sur une période de 2 mois au studio Versatile, cet album est une introspection, autant mentale que physique. Le titre « La visite », avec un texte de Flop dit par Etienne, raconte un voyage à l’intérieur du corps, façon Fantastic voyage.
    Il est toujours étonnant de voir un disque prendre forme. Etienne arrivait au studio le matin avec
    aucune idée précise en tête. Son approche de la composition est assez intuitive, mais suit aussi quelques règles. En effet, il travaille debout, ce qui donne une énergie différente comparé à quelqu’un assis derrière un ordinateur peaufinant chaque détail. Il possède aussi un set up qu’il maitrise totalement. A partir de là, il ne lui restait plus qu’à capturer l’instant éphémère de la création : pour en conserver l’énergie, un moment T. Une technique proche du live. L’ordinateur ne lui servit qu’à enregistrer ses expérimentations, ensuite mixéespar Jerome Caron (Blackjoy).

    « La visite » a quelque chose de plus lumineux et introspectif que son prédécesseur « Night Music », peutêtre un peu plus jazz aussi. Jaumet n’hésite pas à utiliser son saxophone sur de nombreuses plages, ainsi que sa voix sur plusieurs autres. Il possède aussi un aspect plus « club » que son premier album. S’étant depuis essayé aux joies du dj’ing, cette influence se ressent aussi dans sa musique.

    La presse en parle

    Partenaires

    Gonzaï
    Novorama
    Balades Sonores
    SeekSickSound
    Le BonBon

    Plus d'infos

    Crédit photos : Moretti

    20:00

    Cabaret Contemporain

    En résidence

    Le 3 février 2018

    à 20:00 - Théâtre


    Billet unique pour toute la soirée 14€ - Tarif réduit et adhérent 10€

    Vous pourrez également assister au concert d’Etienne Jaumet lors de cette même soirée

    Fabrizio Rat : Piano
    Giani Caserotto : Guitare
    Julien Loutelier : Batterie
    Simon Drappier : Contrebasses
    Ronan Courty : Contrebasses

    Le spectacle

    Transposer la force, la variété et l’hypnose d’un live électro avec un groupe de cinq musiciens acoustiques, c’est l’expérience que mène Cabaret Contemporain depuis quatre ans. Dans le feu de l’action, elle prend à chaque date une forme nouvelle, comme cela s’est produit à tous les festivals qui les ont invités (Nuits Sonores ou Siestes Electroniques en France, Rewire aux Pays-Bas, Dancity en Italie, etc…). Ce tour de force et d’adresse se joue sur des instruments (guitare, batterie, piano, deux contrebasses) préparés d’après leurs propres méthodes, et restitue l’énergie de la dance music à la sueur de leurs fronts. Par le passé, on les a vus collaborer avec Etienne Jaumet ou Chateau Flight. On les retrouve désormais avec leurs propres compositions et un nouveau live qui confirment leur réputation de « boîte à rythme géante » et portent la trace de leurs inspirations : Kraftwerk, Jeff Mills, Four Tet, ou encore James Holden.

    La presse en parle

    L'équipe

    Fabrizio Rat 
    Pianiste, improvisateur, compositeur et producteur Fabrizio Rat est un artiste inclassable. Il a en effet travaillé dans des milieux musicaux très différents : de la musique contemporaine au pop/rock en passant par le jazz et la techno/dance et toujours d’une façon très imaginative et originelle. Né en 1983, il a étudié le piano et la composition avec Georges Benjamin à Londres, puis a suivi les cycles de perfectionnement au CNSMDP. Membre de différents groupes comme Luna Maze, groupe indie/rock acoustique qu’il a formé et produit ou encore Barber Mouse dont il est aussi à l’origine, il a développé un univers sonore complètement personnel en transformant le piano avec des préparations et des techniques inédites.

    Ronan Courty
    Né en 1982, Ronan Courty débute son apprentissage musical au piano et entre au Conservatoire de Nantes où il obtiendra les Prix de piano, d’écriture, de contrebasse, d’analyse et de direction d’orchestres. Parallèlement, il découvre le jazz et les musiques improvisées qui lui permettent de collaborer avec différents artistes comme Mayra Andrade, Jeanne Chéral, Néry… En 2004, il intègre le Conservatoire de Paris et il développe alors son univers personnel à travers différents projets d’écriture. Il s’est également produit dans divers festivals comme Jazz à Saint Germain ou le Montreux Jazz Festival. Il joue également au sein de différents groupes comme l’Entame, Pipeline ou encore Bass Walk With Me

    Giani Caserotto
    Guitariste, compositeur et improvisateur, Giani Caserotto travaille sur les rapports entre écriture et improvisation, musiques savantes et populaires. Titulaire de cinq premiers prix du Conservatoire de Paris en guitare, improvisation générative, harmonie, contrepoint, écriture XXe siècle, il y étudie aussi l’orchestration et la musique indienne. Il se produit en France et en Europe en soliste et au sein de plusieurs formations aussi bien en musique contemporaine (ensemble Le Balcon), rock (FER, London Jack), musique traditionnelle (Pascal Lefeuvre), musiques improvisées (Etienne Rolin, Vincent Lê Quang). Il compose également des musiques de film et de pièces chorégraphiques.

    Simon Drappier
    Né à Paris en 1980, il commence la musique en étudiant la guitare en autodidacte à l’âge de 14 ans. En 2000, il obtient un premier prix au conservatoire de la ville de Paris puis se tourne vers la contrebasse après avoir passé une licence de philosophie à la Sorbonne. Rapidement, il se tourne vers la musique contemporaine et joue sous la direction de Pierre Boulez. Il se produit alors avec différents orchestres classiques, des ensembles de musique contemporaine et participe à la création de nombreux jeunes compositeurs. Fort de son éclectisme, il enregistre un album avec le groupe de jazz expérimental Boréal, joue du jazz argentin avec Tierra del Fuego et multiplie les expériences entre écriture et improvisation.

    Julien Loutelier
    Obsession du jeu, soif des sons, recherche de l’instantané et du mouvement conduisent Julien Loutelier à embrasser tous les genres et esthétiques, sans a priori. Actuellement en troisième cycle au CNSM de Paris, il obtient en 2011 un 1er prix de Jazz et Musiques Improvisées ainsi qu’un 1er prix d’Improvisation Générative. On le retrouve aussi bien sur la scène du Jazz actuel européen que dans l’improvisation libre, le free organisé, la musique contemporaine revisitée ou encore le rock alternatif/improvisé.

    Partenaires

    Gonzaï
    Novorama
    Balades Sonores
    SeekSickSound
    Le BonBon

    Plus d'infos

    Crédit photos : Flavien Prioreau