Emmanuelle Huynh & Erwan Keravec

    21:00

    Emmanuel Eggermont

    "Πόλις (Polis) - Cie L’ anthracite

    Le 3 avril 2018

    à 21:00 - Théâtre

    Durée > 1h10 - 2017
    Plein tarif 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€ OU Pass soirée Plein tarif 28€ - Réduit 22€ - Adhérent 20€

    Retrouvez, au cours de la même soirée, « Improvisation » d’Emmanuelle Huynh et Erwan Keravec à 19h30 à la salle Panopée.

    Conception, chorégraphie et scénographie Emmanuel Eggermont
    Interprétation Laura Dufour, Emmanuel Eggermont, Jihyé Jung, Nina Santes et Manuel Rodriguez
    Collaboration artistique Jihyé Jung
    Créateur lumière Serge Damon
    Compositeur Julien Lepreux
    Consultants Marine Pagès, Colin Roche

    Le spectacle

    « Partir de l’idée de la « cité », en tant que notion tout à la fois urbaine, sociale, mythique… Interroger son processus de formation et d’organisation, que cette « cité » soit antique, moderne, ouvrière, virtuelle…
    Creuser ces questions à la manière d’un archéologue, en partant de cet endroit délicat où il est amené à se servir du fictionnel pour étudier une réalité révolue, fossilisée. Cet endroit où fiction et réalité s’entrecroisent le temps d’une projection scientifique.
    Travailler dès lors sur l’idée de strates, de recouvrement. Effectuer un carottage stratigraphique interne et externe. Eprouver notre capacité à voir au-delà de la couche superficielle. S’appuyer pour cela sur l’expérience de l’« outre-noir » de Pierre Soulages. Ses toiles dont le noir a petit à petit recouvert l’intégralité de leur surface pour mieux laisser apparaître des couches structurées de matières sombres révélant la lumière et une infinité de teintes insoupçonnables.

    « Πόλις (Polis) » aussi, pour questionner notre aptitude à construire ensemble. De l’expérience sociale des utopies fouriéristes au chaos entropique des mégalopoles. Des cités perdues, ou enfouies comme Pompéi, préservée sous des couches de sédiments volcaniques, à l’Atlantide, ville mythique engloutie dont l’existence continue de partager les chercheurs…
    « Πόλις (Polis) » enfin, pour percevoir tous les acteurs de cette « cité chorégraphique » en construction comme autant de microcosmes à examiner. » Emmanuel Eggermont

    L'équipe

    Emmanuel Eggermont est formé à la danse contemporaine au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers puis participe pendant trois ans aux créations de la chorégraphe espagnole Carmen Werner à Madrid. En 2002, il est invité à Séoul pour intervenir au sein d’un projet mêlant pédagogie et chorégraphie. Fasciné par cette culture, il décide de s’y installer et chorégraphie plusieurs pièces. De ces deux années passées en Corée du Sud et de son travail avec Raimund Hoghe (« Boléro Variations », « Si je meurs laissez le balcon ouvert » et « L’Après-midi »…). Il développe ses projets chorégraphiques depuis 2007 à Lille au sein de L’Anthracite. Depuis mars 2010, Emmanuel Eggermont est en résidence de recherche à L’L (Bruxelles) et a développé un processus qui a abouti à un trio, « T-Wall » (2011) et « Vorspiel » (2013), pièce en trois opus pour trois espaces pour laquelle il invite musiciens, acteurs et plasticiens à se joindre à la représentation. En 2014, il est invité à participer aux Sujets à Vif au festival In d’Avignon 2014. En 2015, il crée le solo « Strange fruit ».

    Coproductions et soutiens

    Accompagnement artistique L’L
    Production et diffusion Sylvia Courty
    Administration Violaine Kalouaz

    Production L’Anthracite
    Coproduction L’L (Bruxelles), POLE-SUD - CDC - Strasbourg, Le Vivat d'Armentières scène conventionnée danse et théâtre, Le Gymnase - CDC Roubaix -Hauts de France, l’Echangeur- CDC Hauts de France, CDC de Toulouse/Midi-Pyrénées, le CCN de Tours et l’Agora de la danse (Montréal) dans le cadre de Correspon-danses, Le PHARE-CCN du Havre Normandie et le réseau Labaye - danse en Normandie.
    Avec le soutien du Le Triangle scène conventionnée danse (Rennes), le CN D - Centre national de la danse - accueil en résidence, l'OFQJ, de l'Onda - Office national de diffusion artistique
    Avec l'aide de la DRAC Hauts-de-France et la Région Hauts-de-France

    Partenaires

    ONDA

    Plus d'infos

    Crédit photos : D.R.

    19:30

    Emmanuelle Huynh & Erwan Keravec

    Improvisation

    Le 3 avril 2018

    à 19:30 - Panopée

    Durée > 50 minutes - 2004
    Plein tarif 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€ OU Pass soirée Plein tarif 28€ - Réduit 22€ - Adhérent 20€
    Conception et réalisation Emmanuelle Huynh et Erwan Keravec
    Danse Emmanuelle Huynh
    Cornemuse Erwan Keravec
    Lumières Stéphanie Petton

    Le spectacle

    S’il fallait trouver trois mots pour décrire la rencontre d’Emmanuelle Huynh et Erwan Keravec, ce serait : Enfant, Boléro, Japon. Relier ces trois mots n’est pas forcément évident. Pourtant… Emmanuelle a vu jouer Erwan dans « Enfant » de Boris Charmatz, Erwan a vu jouer Emmanuelle dans « Le Boléro » d’Odile Duboc. Leurs premiers échanges se sont portés sur le Japon, Emmanuelle présentant la pièce « Spiel » avec Akira Kasai et Erwan jouant « <Inori> » de Susumu Yoshida. Mais, c’est peut-être une fausse piste pour comprendre ce qui va se passer ici. S’il faut trouver un autre mot pour caractériser le duo qu’ils vont présenter, ce serait : Improvisation. Les deux artistes vont se découvrir en même temps qu’ils vont se présenter au public. Dans l’improvisation, l’individu se révèle. Il y a des moments où l’on s’efface, d’autres où l’on s’affirme. Ce que fait l’un oblige l’autre à prendre position. C’est un peu de la politique. Une politique sans place convenue pour chacun, sans rôle prédéfini, un espace à définir sur l’instant, ensemble.

    L'équipe

    Emmanuelle Huynh a fait des études de philosophie et de danse. En 1994, elle bénéficie d’une bourse Villa Médicis hors-lesmurs pour un projet au Viêt-Nam et crée, à son retour, le solo « Mùa » qui inscrit la collaboration avec des artistes de champs différents au coeur de son travail. Elle poursuit avec le duo « Tout contre » (1998), puis « Distribution en cours » (2000), « Bord, tentative pour corps », « textes et tables », (2001), « Numéro » (2002), « A Vida Enorme/épisode 1 » (2003). Sont créés ensuite « Heroes » (2005), « Le Grand Dehors », « conte pour aujourd’hui » (2007), « Monster Project » (2008) avec le chorégraphe japonais Kosei Sakamoto et « Cribles, légende chorégraphique pour 1000 danseurs » au festival Montpellier Danse 2009. Elle crée ensuite « Augures » en 2012 aux Rencontres Chorégraphiques et « Spiel », un duo avec Akira Kasai au Festival d’automne 2012.
    Emmanuelle Huynh dirige le centre national de danse contemporaine Angers (CNDC) de février 2004 à décembre 2012, et refonde l’école, en créant notamment un nouveau cursus, « Essais », qui dispensait un Master. Elle réactive la compagnie MUA au 1er janvier 2013 à travers laquelle elle continue son travail de création, des actions pédagogiques diverses et des projets de coopérations internationales et transdisciplinaires. En octobre 2014 elle crée « TÔZAI !… » et « Collection ».
    En 2014 – 2015, elle est Maître Assistant associée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes et à partir de septembre 2016, elle devient Professeure dans le domaine de la chorégraphie, de la danse et de la performance à l’Ecole nationale des beaux-arts de Paris.

    Erwan Keravec est un sonneur de cornemuse écossaise au parcours très éclectique. Du couple traditionnel avec Guénolé Keravec à l’improvisation libre avec Jean-Luc Cappozzo, Beñat Achiary, Mats Gustafsson, l’Arfi et Camel Zékri. Il compose et joue pour la danse contemporaine de Boris Charmatz, Mickaël Phelippeau, Daniel Linehan, Gaëlle Bourges, Cécile Borne…
    Il est dédicataire d’oeuvres de nombreux compoisteurs contemporains. Pour le programme de musique contemporaine, qu’il a intitulé « Nu-Piping », il est artiste associé du Théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper. Il mène également « Urban Pipes », projet présentant son travail d’improvisateur et de compositeur, mêlant solo et duo avec Beñat Achiary, Guénolé Keravec, Alain Mahé.

    Coproductions et soutiens

    Producteurs délégués Offshore en partenariat avec la Compagnie Mùa
    Co-production Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire
    Avec le soutien de l'Onda - Office national de diffusion artistique

    Partenaires

    ONDA

    Plus d'infos