SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis

  1. 20:30

    SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis [Création]

    Le 18 mai 2017
    Artiste en résidence

    à 20:30 - Panopée

    Durée > 60 min

    Plein tarif 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€

    Une création du collectif WARN!NG

    Januibe Tejera, composition
    Clara Chabalier, mise en scène
    Franck Jamin, scénographique
    Julien Vincenot, réalisation informatique
    Thomas Costerg, éclairage
    Compagnie musicale Motus, sonorisation
    Samuel Bricault, flûte
    Elise Dabrowski, chant et contrebasse
    Sylvain Devaux, hautbois
    Rémi Durupt, percussions
    Éloïse Labaume, harpe
    Carmen Lefrançois, saxophone
    Maxime Morel, tuba
    Rémy Reber, guitare
    Julia Robert, alto
    Alvise Sinivia, piano

    • SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis
    • SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis
    • SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis
    • SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis
    • SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis
    • SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis
    • SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis
    • SWITCH Festival Collectif WARN!NG – Insanæ Navis

    Théâtre musical pour dix instrumentistes et électronique.
    Sur un livret et une musique de Januibe Tejera.

    Le spectacle

    “Si la folie nous parlait, que nous dirait-elle ?” s’interrogeait Erasme.

    Cette question résonne encore dans l’imaginaire du compositeur Januibe Tejera et des musiciens du collectif WARN!NG, dont le spectacle musical Insanæ Navis se fait l’écho. Ce dernier s’inspire des embarcations mystérieuses qui, à la Renaissance, promenaient les fous hors des cités. La folie est traitée ici en tant qu’acte de liberté individuelle, acte de désobéissance face à la norme, celle qui donne forme aux fêtes populaires, comme un carnaval, une folie critique qui prend forme par l’humour, celle qui s’érige en rempart de l’âme face aux absurdités du réel. S’appuyant sur des textes de Müller, Foucault ou Camus, cette Nef des fous surgit de la pratique du collectif, qui se joue de la frontière fragile entre musique écrite et improvisation, entre norme et liberté.

    Mis en scène par Clara Chabalier, les musiciens-actants s’extraient du rapport conventionnel à leurs instruments et utilisent corps et voix pour sonder en orchestre improbable les confins résonnants de la Folie et de la Raison, jusqu’à la transe. Entre jeu instrumental et action théâtrale, ils sont invités à contourner, repenser, déconstruire pour finalement déployer de nouveaux possibles quant au jeu instrumental ou vocal, à la présence et au rôle sur scène. Le travail de scénographie de Franck Jamin invite quant à lui le spectateur à pénétrer un espace intime et audacieux au sein duquel une ultime voix résonne : celle qui s’exprime par les hauts-parleurs de la compagnie Motus. Les scènes se superposent et les musiques se multiplient. Immergé au coeur de cette nef des fous, le spectateur vogue au-delà des territoires raisonnables, traversant les contrées du rêve et de l’imaginaire à l’écoute du discours de la Folie.

    L’équipe

    Le collectif WARN!NG, né en 2011 de la rencontre d’artistes issus du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, explore la diversité de la création contemporaine tout en se ressourçant aux moments forts de la modernité du xxe siècle. Imaginé par le pianiste Alvise Sinivia et la saxophoniste Carmen Lefrançois, il regroupe des musiciens, des compositeurs, des danseurs, des chorégraphes, des vidéastes, des ingénieurs du son…
    Cultivant un goût pour l’expérimentation et l’improvisation, le travail et la réflexion menés par ses membres aboutissent à la création de performances ou de concerts, conçus comme de véritables spectacles, au cours desquels la spatialisation du son, la mise en lumière et la scénographie transportent le public dans un univers à chaque fois unique.
    Son fonctionnement reposant sur le partage, le dialogue et la confiance mutuelle, WARN!NG travaille sans chef d’orchestre. Sa grande force est de se nourrir de l’énergie et de la créativité que chacun lui insuffle.
    Aux musiques aujourd’hui s’ajoute une passion partagée pour l’improvisation ; repoussant toujours plus loin les limites instrumentales, les interprètes-improvisateurs du collectif aiment façonner l’enivrante matière sonore.
    Depuis sa création, le collectif s’est produit dans de nombreux festival et salles : le festival du Printemps des Arts de Montecarlo, le festival Le Classique c’est pour les vieux, le festival Mens’ alors, à Radio-France, au Zénith de Paris, au Triton, à la Gaîté Lyrique, à l’Albatros, au théâtre Méga-Pobec…

    Coproductions

    Coproduction : Théâtre de Vanves ; La Pop ; Motus, compagnie musicale.
    Avec le soutien de La Muse en Circuit, Centre national de création musicale.
    Avec l’aide d’Arcadi Île de France.
    Avec le soutien de la DRAC Île de France, de l’Adami et de la Spedidam."

    Résidences au Théâtre Gérard Philippe/Centre dramatique national de Saint-Denis et à la Muse en Circuit, Centre national de création musicale.

    Partenaires

    ADAMIARCADICopie PrivéeRadio Campus ParisRadio NéoTSUGI