• Kim Lan Nguyên Thi / Disparitions
    • Kim Lan Nguyên Thi / Disparitions
    • Kim Lan Nguyên Thi / Disparitions

    Kim Lan Nguyên Thi / Disparitions

    Du 5 octobre au 18 novembre 2017
    Théâtre

    Entrée libre.

    L'exposition

    INSTALLATION
    Entrée libre  Du 5 octobre au 18 novembre 2017

    PERFORMANCE
    Vendredi 13 octobre  & Mercredi 15 novembre  à 19h
    Durée  20 min

    « L’envie de travailler sur une installation artistique ayant pour sujet les disparitions fait suite au décès prématuré de mon père, intervenu dans le courant de l’année 2015. Comme il aimait à citer Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », cette installation lui rend hommage. J’y invite le spectateur à y faire l’expérience de la durée. Durée de vie, d’une œuvre, d’une émotion ou d’un instant.

    Dans un mouvement d’aller sans retour, c’est l’éphémère qui se donne à voir. Chaque chose ici vécue disparaît au profit d’un souvenir.

    Que reste-t-il alors? »

    Kim lan Nguyên Thi

    Les performances du vendredi 13 octobre et mercredi 15 novembre seront suivies d’un cocktail en présence de l’artiste. Les soirées se prolongent en théâtre à 20h30, avec Winterreise  et Une Commune.

    L'artiste

    Kim Lan Nguyên Thi vit entre Paris et Bruxelles. Une grande partie de son travail consiste à interroger les mécanismes d’attribution de l’identité: elle déconstruit, réactive, interroge la notion de représentation, par le biais d’installations artistiques. Ses obsessions sont celles d’une femme appartenant à diverses minorités pour lesquelles les questions de visibilité et d’existence s’articulent très souvent autour de la manière dont sont conçues et perçues ces définitions.

    Depuis 2004, elle collabore régulièrement avec des metteurs en scène de théâtre afin de mettre sa réflexion artistique au service de la scénographie de spectacle. Elle est membre de l’association Femmes PHOTOgraphes.

    Plus d'infos