Souffles Ludivine Issambourg / Naissam Jalal & Osloob/ Joce Miennel / Sylvaine Hélary & Lynn Cassier

Le Théâtre de Vanves continue son exploration des instruments qui s’invitent dans les esthétiques où on ne les attend pas et réinventent les langages. Après le violoncelle et le piano la saison dernière, la flûte, instrument virtuose par excellence et présent dans toutes les cultures, est au coeur de cette soirée. Dans chacun des trois projets, les artistes proposent différentes alchimies musicales inédites.

A travers une forme solo, Joce Mienniel propose une musique nomade contemporaine orchestrée par ses flûtes, sa voix, ses guimbardes et d’autres instruments de musique traditionnelle, le situant dans un décor de forêt naturelle et urbaine à la fois, accompagné par un important travail vidéo.

Le projet Al Akhareen de Naïssam Jalal, accompagnée du rappeur et beatboxer
palestinien Osloob et du contrebassiste de jazz Claude Thamitchian, invente un hip-hop percutant mêlé de chants traditionnels.

Ludivine Issambourg, quant à elle, insuffle à sa traversière le jazz-funk et les breaks hip hop d’Antiloops, viscéralement organique, dans un univers vidéo très personnel.

Des interventions de Sylvaine Hélary, accompagnée de Lynn Cassier viendront ponctuer cette soirée.

Balades Sonores
Le BonBon
La traversière
BSC news
  • 20:00

    Joce Mienniel

    Dans la forêt

    Le 1er décembre 2017

    à 20:00 - Théâtre


    Billet unique pour toute la soirée 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€

    Retrouvez également les concerts de Naïssam Jalal Acoustic trio et de Ludivine Issambourg Antiloops Dj &Vj set lors de cette même soirée.

     

    Joce Mienniel Flûte, composition
    Romain Al’l vidéo  
    • Joce Mienniel
    • Joce Mienniel
    • Joce Mienniel

    Le spectacle

    Je réfléchis depuis plusieurs années à une forme de concert en solo au sein d’un décor sur scène, qui serait des écrans vidéo autour de moi. Je l’imagine comme une musique nomade contemporaine orchestrée par mes flûtes, ma voix, mes guimbardes et d’autres instruments de musique traditionnelle me situant dans un décor de forêt naturelle et urbaine à la fois.« Dans la forêt – Une poésie urbaine contemporaine »

    Prendre comme source d’inspiration, la forêt aux deux sens du terme, urbaine et naturelle, c’est arriver à joindre deux images qui définissent ma réalité artistique.

    Je vis toute l’année dans un décor urbain bruyant, sans cesse rythmé par le pouls d’une ville qui ne s’arrête jamais. Lorsque je joue de la flûte, c’est un univers venant de cultures musicales très mélangées qui se fait ressentir. A force de découvertes et de collaboration avec des artistes venant du monde entier, j’ai exploré de nombreuses techniques de flûtes venant d’ailleurs et assimilé un langage de synthèse, faisant appel à la musique concrète et figurative, cherchant sans cesse à restituer un paysage musical urbain, un univers de transe souvent proche des musiques tribales,

    Tout mon travail de compositeur et d’improvisateur dans ce solo, consiste à faire ressentir la matière, les rythmes, le pouls, les textures et la force brute des sons urbains et des paysages de forêt naturelle qui environnent mon imaginaire.

    Les images tournées par le vidéaste Romain Al’l et projetées sur quatre tableaux de chaque côté de moi, apportent un regard singulier à cette thématique et mélangent, sur scène, les sons réels de la vidéo aux miens d’une manière totalement complémentair

    La presse en parle

    L'équipe

    Flûtiste classique de formation, saxophoniste, compositeur, orchestrateur, producteur, arrangeur et touche-à-tout en électronique musicale.

    Premier Prix de Jazz à l’unanimité et avec les félicitations du jury duConservatoire Supérieur de Musique de Paris en 2004.  

    Membre de l’Orchestre National de Jazz sous la direction de Daniel YVINEC entre 2009 et 2014.

    Fondateur du label DRUGSTORE MALONE.

    Le très large spectre de ses influences et activités rend ce musicien définitivement hors normes. Jazz et musiques improvisées, pop, rock, chanson française, musiques du monde, musique classique, sans oublier les compositions pour le petit et le grand écran, Joce MIENNIEL déploie ses talents dans autant d’univers qui font de cet artiste de quarante et un ans un caméléon recherché et estimé. Il se livre avec une égale maestria aux instruments du monde, aux saxophones, aux claviers et à l’exploration électronique, tel un prodigieux créateur d’ambiances.

    Le premier disque de l’ONJ “Around Robert WYATT” récompensé par les Victoires du Jazz 2009, lui permet de collaborer avec des artistes  tels que CAMILLE, ARNO, Yael NAÏM, Rokia TRAORÉ, Erik TRUFFAZ, Perry BLAKE ou Daniel DARC. Le second, « Shut up and dance » nominé aux Grammy Awards 2012, sera l’occasion d’une collaboration très forte avec le batteur new-yorkais John HOLLENBECK, puis le dernier en date autour de la musique de PIAZZOLLA, avec Gil GOLDSTEIN.

    Membre de l’orchestre de Jean-Marie MACHADO depuis 2006 aux côtés entre autres, de François MERVILLE, Andy SHEPPARD, André MINVIELLE, Gyorgy KORNASOV, Clauss STÖTTER où François THUILLIER.

    Dirige depuis 2012 avec Sylvain RIFFLET, l’Ensemble ART SONIC.

    En Télévision, il collabore avec Jean-Michel FÊTE sur son second court-métrage, “Lâcher la rampe” commandé par FRANCE 2. En 2006-2007 avec Vincent STORA Il travaille à deux reprises comme orchestrateur et co-compositeur pour « L’amour de Dieu« , une production d’ARTE et pour le téléfilm en 3 parties « Les Camarades« , une production FRANCE 2. En 2008, Vincent STORA fera de nouveau appel à lui pour orchestrer et diriger la Bande originale symphonique du nouveau téléfilm en 2 parties de Bernard STORA “Elles et moi” produit par FRANCE 2 ainsi que “Le réveillon des bonnes”, téléfilm en 8 parties produit par FRANCE 3.

    En Cinéma, c’est avec le court-métrage d’animation anglais « Fish never sleep » de Gaëlle DENIS en 2002, qu’il commence à travailler, film qui remporte la même année le British Award du meilleur court-métrage d’animation. En 2003, il collabore avec la réalisatrice Juliette MARCHAND pour son troisième court-métrage en partenariat avec la chaîne franco-allemande ARTE,  « Le Rosé des Prés« . Il retrouve en 2004 la réalisatrice Gaëlle DENIS, pour un nouveau court-métrage « City Paradise« , film commandé par la chaîne anglaise CHANNEL 4 et qui remportera 35 prix dans des festivals internationaux dont le Prix Spécial du Jury en 2005 du Festival d’Annecy.

    En mars 2002, il travaille sur la création d’une pièce symphonique pour le soliste de Jazz Don BRADEN avec le NNC Symphonic Orchestra de Groningen aux Pays-Bas.

    En 2007 « Les 15èmes Rencontres autour du Violoncelle du Festival de Beauvais » lui commande une pièce  de musique contemporaine “Reaching the shore…” pour violoncelle solo, interprétée par François SALQUE et recréée dans le cadre de l’émission “Le cabaret classique de Jean-François ZYGEL” sur FRANCE MUSIQUE.

    Il partage depuis plusieurs années avec François SALQUE de nombreux récitals classiques aux côtés de Vincent PEIRANI où Pascal CONTET à l’accordéon.

    Partenaires

    Balades Sonores
    Le BonBon
    La traversière
    BSC news

    Plus d'infos

  • 20:00

    Naissam Jalal – Osloob – Claude Tchamitchian

    Al Akhareen - Acoustic Trio - France / Syrie / Palestine

    Le 1er décembre 2017

    à 20:00 - Théâtre


    Billet unique pour toute la soirée 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€

    Retrouvez également les concerts de Naïssam Jalal Acoustic trio et de Joce Miennel lors de cette même soirée.

    Osloob : voix, rap, beatbox, textes, compositions
    Naïssam Jalal : flute, nay, voix, compositions
    Claude Tchamitchian : contrebasse
    • Naissam Jalal – Osloob – Claude Tchamitchian
    • Naissam Jalal – Osloob – Claude Tchamitchian

    Le spectacle

    Osloob et Naïssam Jalal offrent une alchimie musicale inédite, emportant têtes et corps dans un hip-hop percutant mêlé de chants traditionnels. En langue arabe, les textes du rappeur, chanteur et beatboxer palestinien Osloob s’associent avec justesse aux improvisations de la flutiste franco-syrienne Naïssam Jalal. Un univers exaltant où les sons et les esthétiques s’emmêlent avec audace et précision. « Al Akhareen » (« les autres » en arabe) se produiront en trio acoustique accompagnés par Claude Tchamitchian à la contrebasse.

    La presse en parle

    L'équipe

    Naïssam Jalal

    De parents syriens, Naïssam Jalal naît à Paris. Elle étudie la flûte traversière classique dès l’âge de 6 ans. À 17 ans elle découvre l’improvisation et quitte le conservatoire après l’obtention du CFEM. La même année, la fanfare funk Tarace Boulba l’entraine en tournée au Mali.

    À 19 ans, Naïssam quitte la France en quête de ses racines. Après plusieurs mois d’initiation au nay au Grand Institut de musique arabe de Damas en Syrie, elle étudie au Caire avec le grand maître violoniste Abdu Dagher. En Egypte, elle rencontre Fathi Salama avec qui elle joue dans les théâtres les plus prestigieux et participe à la création des groupes Eldor Elawal et Bakash.

    De retour en France en 2006, Naïssam accompagne le rappeur libanais Rayess Bek en France, en Allemagne, en Belgique, en Espagne, au Liban ou au Maroc. A partir de 2008, elle se produit régulièrement avec le joueur de oud égyptien Hazem Shaheen en Égypte, au Liban, à Malte, ou encore à l’Institut du Monde Arabe de Paris. En 2009 elle signe l’album « Aux Résistances » avec son duo Noun Ya, formation avec laquelle elle tourne en France, en Syrie, au Japon, au Liban, en Tunisie…

    Du rap au jazz contemporain, en passant par le tango ou l’afrobeat, Naïssam joue avec tous et se joue de toutes les catégories musicales. On l’a trouve aux côtés de la crème des musiciens africains de la scène parisienne (Cheikh Tidiane Seck, Mamani Keita, Kiala, Brice Wassi, Hilaire Penda, Fatoumata Diawara, Moh, Hervé Samb) ou des grands noms du jazz français et international (comme Hamid Drake, Michael Blake, Médéric Collignon, Nelson Veras, Hubert Dupont, Mathilde Gross Viddal), de la musique arabe (tels Amazigh Kateb,  Lena Shamamyan, Macadi Nahhas, Youssef Hbeish, Khaled Aljaramani, Ahmad Alkhatib) ou d’Amérique latine (Melingo). Elle enregistre avec Abdoulaye Traore, Mohamed Diaby, Napoleon Maddox, Aziz Sahmaoui, Mike Ladd, Sébastien Giniaux, le trio de jazz Aerophone, le groupe de rap palestinien Katibeh 5 et compose la musique de deux longs métrages.

    Depuis 2011, elle se produit avec son quintet Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance dans festivals de jazz prestigieux en France et à l’international, et construit un répertoire à son image, libre et nomade. Son album, sortie en 2015, est très bien reçu par la presse et est édité par RFI Talent (France Media Monde) ainsi que Music box Publishing. Elle explore par ailleurs les possibles du hip-hop avec le rappeur Osloob dans leur formation Al Akhareen.

    OSLOOB

    Rappeur, beatmaker et beatboxer Palestinien né au Liban, Osloob est le fondateur du groupe Katibeh 5. Il a réalisé avec et pour ce groupe 2 albums : Ahla fik bil Mokhayamat (« Bienvenue dans les camps de réfugiés ») et  Al tareeq wahed marsoum (« Un seul chemin est tracé »).

    En parallèle il multiplie les collaborations avec des rappeurs et chanteurs des quatre coins du monde arabe : Liban (AlTofar, Edd Abbas, Rayess Bek, Malika), Palestine (Maqdessi, MC Gaza, Rami GB, Khaled Harara, Watan), Jordannie (Macadi Nahhas, Torabya, Sati, Kazz), Syrie (Abu Gabi, Rami Sabbagh), Egypte (Abdallah Minyaoui), Tunisie (Malik du groupe Armada Bizerta, Amin), Algérie (Diaz de NBS), Maroc (AlHaqed)

    En tant que beatmaker, Osloob produit également 3 mixtapes : « Osloob/Maqdessi », « Fasl » qui réunit uniquement des rappeurs palestiniens des territoires de 1948, Cisjordannie, Gaza, Liban et Jordannie , « Aal Hefe » album conçu comme un film sonore dans lequel chaque rappeur interprète un rôle dans la narration.

    Depuis son arrivée en France en 2014, Osloob collabore avec de nombreux musiciens comme Amazigh Kateb, Médéric Collignon, Hubert Dupont, etc… et travail à l’élaboration d’une nouvelle esthétique hip hop arabe – jazz avec la flutiste franco syrienne Naïssam Jalal. En duo ils se sont produits dans des festivals tels que Paris quartier d’été, Paris Hip hop Festival, Chroniques de Mars au MuCem de Marseille, Festival du cinéma Palestinien à Paris, etc… Ce nouveau projet « Al Akhareen » (Les Autres), se décline sous la forme d’un duo, d’un trio (avec Dj Junkaz Lou), ou d’un sextet (live band).

    Partenaires

    Balades Sonores
    Le BonBon
    La traversière
    BSC news

    Plus d'infos

  • 20:00

    Ludivine Issambourg

    ANTILOOPS - DJ & VJ SET

    En résidence

    Création

    Le 1er décembre 2017

    à 20:00 - Théâtre


    Billet unique pour toute la soirée 20€ - Réduit 14€ - Adhérent 10€

    Retrouvez également les concerts de Joce Mienniel Dans la forêt et de Naïssam Jalal Al Akhareen trio lors de cette même soirée.

    Ludivine Issambourg Flûte et composition
    Julien Ledercasp Dj, production
    Thomas Lampis Vidéaste, Vj, création décor et vidéo
    • Ludivine Issambourg
    • Ludivine Issambourg
    • Ludivine Issambourg

    Le spectacle

    Après des centaines d’heures accumulées en studio comme sur scène avec Wax Tailor, A State Of Mind, UHT, Jukebox Champion, La Fine Equipe, c’est au poste de leader que Ludivine Issambourg a choisi d’évoluer, insufflant sa traversière dans le jazz-funk, l’électro ou encore le hip hop. Son groupe Antiloops laisse sa première trace discographique avec l’EP Yep. Suivront ensuite en 2015 l’album Electroshock puis sa version remixée par des producteurs bien inspirés : Dj Greem de C2C, DJ Oil des Troublemakers, G. Bonson de TFTC Records, DJ Click de Click Here et Uht…

    De ces albums vient de naître une toute nouvelle formule électro d’Antiloops : un DJ set – live -accompagné d’un travail vidéo.

    Accompagnée de son acolyte DJ Topic – Champion de France DMC 2013 et Vice Champion du monde IDA 2012 qui offre productions originales et remix électro des morceaux -, mais aussi de Melchior Delaunay – artiste scénographe et vidéaste qui enrichit le spectacle en réalisant un show lumière et vidéo stupéfiant -, Ludivine Issambourg continue de distiller son talent musical et son énergie débordante au cours d’un spectacle hors du commun. Comme toujours, sa flûte endiablée avec scratchs, loops, beats et autres effets conserve une place centrale dans ce live d’exception.

    Tout en cultivant les influences acid jazz, new jazz, trip hop et hip hop, ce projet explore la voix des machines, les absorbe et en fait une nouvelle force motrice. Ce véritable show représente l’apogée d’un développement artistique intensif et promet de propager une incontrôlable envie de danser.

    La presse en parle

    L'équipe

    Flûtiste hors-pair, formée au CNR de Caen puis au CRR de Cergy Pontoise, Ludivine se passionne pour l’improvisation et le jazz. Très tôt, elle est poussée par ses professeurs à se professionnaliser. Entre formations jazz et classique, Ludivine se forge rapidement une technique implacable qu’elle met en pratique en intégrant l’Orchestre de flûte français. Elle remporte également en 2007 la première place au concours national de Flûte Jazz. Les soirées dans les clubs parisiens et les Jam sessions lui permettent de côtoyer rapidement quelqu’uns de ses mentors Hervé Meschinet, Malik Mezzadri, Michel Edelin…

      En 2007, elle se fait repérer par le célèbre producteur et DJ Jean-Christophe Le Saoult  : Wax Tailor, qui l’engage dans son groupe. Une grande aventure commence alors pour Ludivine. Plus de 500 concerts dans les plus grandes salles (Olympia, Bataclan, Aéronef, Zenith, Grand Rex, Victoire 2…) et les plus grands festivals (Solidays, Rock en Seine, Les Vieilles Charrues, Montréal jazz festival, Glastonbury…) ; mais aussi des tournées internationales : USA, Chine, et toute l’Europe. Elle rencontre ensuite le groupe UHT avec qui elle collabore également et part en tournée avec les MC d’ASM et enregistre avec eux l’album Crawnyard.

      Trois collaborations très formatrices pour la jeune flûtiste qui murit en parallèle des idées de projets plus personnels. C’est alors que né Antiloops en 2012, d’abord en trio puis rapidement en quintet (flûte, claviers, basse, batterie, scratch)

    Partenaires

    Balades Sonores
    Le BonBon
    La traversière
    BSC news

    Plus d'infos