L’école du spectateur

Un dispositif ouvert à tous pour découvrir le spectacle autrement

L’Ecole du spectateur est un lieu d’échanges, de rencontres et de pratique ouvert à tous, sans distinction de niveau ou de familiarité avec la discipline concernée. Les activités proposées constituent une opportunité de prolonger son expérience de spectateur, d’aiguiser son regard, de développer un rapport au spectacle qui ne soit pas de simple consommation.

Conditions d’inscription : Carte d’adhésion : 10 € tout public, 5 € pour les -30 ans et les Vanvéens (valable pour l’ensemble des propositions de l’Ecole du spectateur au cours de la saison 16/17).
Cette carte d’adhésion donne également droit au tarif unique 10 € par spectacle
(au lieu de 20 €, 14 €).
Le programme complet de l’école du spectateur sera disponible sur demande dès l’automne.

Informations : Julien Colleu  j.colleu@ville-vanves.fr

Activités/ateliers prévus pour la saison 16/17

Yaïr Barelli

Exploration commune de l’interprétation, « Expérience individuelle du mouvement »
Public : Tout public + personnes âgées

Compagnie Lionel Hoche
Atelier danse parent /enfant
Public: Parent accompagné d’un enfant de + 6 ans

Jérémy Ridel / Cie EL
Atelier d’écriture, « Souvenirs de victoires et de défaites »
Public : Personnes âgées

Collectif Le Grand Cerf Bleu
Du jeu à l’écriture, « Les préjugés »
Public: Tout public à partir de 16 ans

Ricci / Forte
Atelier autour de L’éveil du Printemps
La compagnie italienne accompagnera les élèves de la promotion 2018 de l’ESAD pour monter ce texte emblématique de la jeunesse.

Dominique Gilliot
Création d’une performance avec les élèves de l’école d’art Les Arcades (Ateliers de Recherche, de Création Artistique et D’Enseignement Supérieur) dont la restitution sera présentée dans Artdanthé.

Jérémy Ridel / Cie EL
Atelier écriture et jeu « Une cartographie de la domination »
Public : Tout public à partir de 16 ans / 2 x 3 heures en deux samedis après-midi

Les préjugés – De l’improvisation à l’écriture d’une fiction

Atelier de pratique théâtrale avec le Collectif du Grand Cerf Bleu (Laureline Le Bris-Cep, Jean-Baptiste Tur et Gabriel Tur).

A travers des exercices et des improvisations, des thématiques liées à la recherche du collectif, il s’agira de créer des situations à partir d’éléments vécus ou fictionnels  par les participants.

– Samedi 18 mars de 14h à 18h mars à l’Espace Gazier (110 rue Jean Bleuzen à Vanves)
– Dimanche 19 mars de 14h à 22h mars à l’Espace Gazier (110 rue Jean Bleuzen à Vanves)
– Samedi 25 mars de 14h à 20h à la Salle Giner (110 avenue Victor Hugo à Vanves)
– Dimanche 26 mars de 14h à 20h à l’Espace Gazier (110 rue Jean Bleuzen à Vanves)

Nombre de participants : 12

Public  visé : Tout public

Le Collectif le Grand Cerf Bleu est soutenu par le Théâtre de Vanves ; il a notamment  présenté  le spectacle « NON C’EST PAS ÇA ! (TREPLEV VARIATION ) » les 18, 19 ,20 octobre 2016 au Théâtre de Vanves.

Toute demande d’inscription et d’information pour cet atelier doit se faire auprès de Julien Colleu, j.colleu@ville-vanves.fr.

Workshop avec Afshin Ghaffarian

L’artiste franco-iranien Afshin Ghaffarian propose le temps d’un weekend un workshop autour de son spectacle Strange But True.

« Nous pensons que dans la société actuelle, nous avons tendance à oublier que le corps est aussi mémoire vivante. Dans le domaine artistique par exemple, les comédiens oublient leur corps dans le confort de la parole et a contrario chez les danseurs, le corps est réduit à la technique. Retrouver ce corps mémoire c’est retrouver la capacité expressive du corps vivant. Cette recherche reste centrale dans le workshop. » Afshin Ghaffarian

Samedi 18 mars de 14h-17h I à la Palestre
Dimanche 19 mars de 15h -18h à Panopée

Toute demande d’inscription et d’information pour cet atelier doit se faire auprès de Sarah Becher, s.becher@ville-vanves.fr

 

Une cartographie de la domination

Atelier d'expérimentation théâtrale avec Jérémy Ridel

Comment représenter les situations de domination au théâtre ? Comment les nommer ? Comment les saisir ? Et surtout comment les représenter sans en être complice et sans en faire le procès. L’objet de ce temps de recherche sera de réfléchir à la manière de représenter ceux qui subissent et ceux qui profitent de ces systèmes dans un cadre narratif. Pour cela, nous nous plongerons dans des textes de Gerhart Hauptmann, Rainer Werner Fassbinder et Ödön von Horváth, ainsi que dans des exemples cinématographique, photographiques, et pourquoi pas dans nos expériences de vies. Ensemble, à travers des discussions, des débats, et bien sur du jeu, nous tenterons de réfléchir à comment rendre le jeu polémique.

Samedi 20 et dimanche 21 mai I 15h-19h (probablement Gazier)

Toute demande d’inscription et d’information pour cet atelier doit se faire auprès de Sarah Becher, s.becher@ville-vanves.fr